Phrases usuelles

 TROISIEME PARTIE

PHRASES USUELLES

Գործնահան Նախադասութիւններ

Textes traduits en français par

Magdeleine Yéménidjian et Jean-Pierre Hatchikian

A – PHRASES USUELLES     

711. Questions et réponses

      Qui est là ?

      Qui êtes-vous?

      Quel est votre nom ? (Comment vous appelez-vous?)

                  Mon nom est… (Je m'appelle…)

      Que voulez-vous ?

                  Je veux vous parler.

                  J'ai quelque chose à vous dire.

      Me connaissez-vous ?

                  Je n'ai pas l'honneur de vous connaître.

      Ecoutez-moi, s'il vous plaît.

                  Je vous écoute.

      Me comprenez-vous ?

                  Je ne vous comprends pas.

      Pourquoi ne répondez-vous pas ?

                  Je n'ai pas bien entendu.

      Que voulez-vous dire ?

      Que dites-vous ?

      Qu'est-ce ? (qu'est ce que c'est ?)

      Quel en est l'usage ?

      Parlez-vous l'arménien ?

                  Je le comprends mieux que je ne le parle

712. Proposer

      Avez-vous besoin de quelque chose ?

      Que puis-je faire pour vous ?

      Que demandez-vous ?

      Que préférez-vous ?

      Acceptez-le, pour me faire plaisir.

713. Sollicitation

      J'ai une demande à vous faire

      Voulez-vous me rendre un service ?

      Puis-je vous demander une faveur ?

      Faites-moi ce plaisir.

      Voulez-vous être assez aimable pour…

      Je suis vraiment désolé de vous déranger

      Vous m'obligeriez considérablement.

      J'ai peur d'abuser de votre bonté.

714. Accepter

      Oui, certainement

      Je suis tout à votre service

      Je suis tout à fait disposé

      Je ferai de mon mieux

      Soyez sûr que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir

      C'est entendu (arrangé, d'accord)

      Faites moi entièrement confiance.

      Je suis à votre disposition

715. Refus et excuses

      Non, ce n'est pas possible.

      Je ne peux pas l'accepter.

      Je suis vraiment désolé (je regrette) de vous le refuser.

      Excusez-moi, s'il vous plaît, j'ai fait tout ce que je pouvais.

      Cela ne dépend pas de moi.

      Soyez bien persuadé que ce n'est pas de ma faute.

      Mille excuses, j'en suis tout aussi désolé que vous pouvez l'être.

      Ce sera pour une autre fois.

716. Remercier, être remercié.

      Merci (je vous remercie).

      Je vous suis très obligé.

      Je me sens très redevable (reconnaissant) envers vous.

      Il n' y pas de raison à cela.

      S'il vous plaît, n'en parlons pas.

      Je suis ravi d'avoir pu vous être utile.

717. Conseiller. Demander conseil, délibérer

      Que feriez-vous si vous étiez à ma place ?

                  A votre place, voici ce que je ferais.

      Que dois-on faire?

      Que me conseillez-vous de faire ?

      Moi non plus je ne sais pas ; c'est une question embarrassante.

      Que suis-je supposé faire ?

      Je ne vois que ces moyens.

      Je pense que vous avez raison.

      Quelle est votre opinion ?

      Je suis tout à fait de votre avis.

      Ecoute, une idée me vient à l'esprit.

      Effectivement, votre idée est une très bonne idée.

      Je pense que vous feriez l'affaire…

718. Affirmer.

      Rien n'est plus vrai.

      Je vous en donnerai la preuve.

      Je vous donne ma parole d'honneur.

      C'est sûr.

      Pour cela, je suis sûr.

      Je peux vous l'assurer.

719. Dénier.

      C'est une erreur.

      Vous faites erreur.

      Ce n'est pas vrai.

      Ce n'est pas possible

      J'ai du mal à croire.

      Vous vous trompez avez complètement faux.

720. Probabilité.

      C'est probable

      C'est possible.

      C'est normal.

      Cela peut très bien être.

      Ce n'est pas d'impossible.

721. Doute, surprise, admiration.

       Quoi ! Vraiment ?

      Vous m'étonnez. (Cela me surprend.)

      Je doute que ce soit vrai.

      Qui l'aurait pensé ?

      C'est quelque chose d'inoui.

      Je ne peux pas me remettre retenir de mon étonnement.

      C'est merceilleux !

      C'est superbe !

      C'est agréable !

      Rien ne peut être plus charmant.

      Un véritable chef d'œuvre.

      C'est merveilleux !

      C'est vraiment beau.

722. Joie.

      Ah! Quel bonheur !

      J'en suis heureux.

      Comme je suis content !

      Je ne sais pas quoi aire, tant je suis heureux.

      Cela me donne le plus grand plaisir.

      Si vous saviez comme je suis heureux.

723. Affliction.

      Cela me fait beaucoup de peine.

      C'est une très triste affaire.

      Vous me voyez très affecté.

      J'ai été très éprouvé.

      Il est inconsolable.

      Quel dommage !

      C'est une perte irréparable.

724. Colère, réprimande.

      Je suis très mécontent de vous.

      Pourquoi êtes-vous en colère contre moi ?

      Êtes-vous fâchés contre moi.

     Je suis furieux.

      Ne vous passionnez pas.

      Ne perdez pas votre sang froid.

      Quelle méchanceté!

      Je suis stupéfait.

      C'est affreux.

      Vous devriez avoir honte.

725. Salutations.

      Bonjour, monsieur.

      Bonsoir, madame.

      Comment allez-vous?

      Comment va votre père?

      Très bien, merci.

      Et vous, comment allez-vous ?

      Pas tellement bien.

      Je le regrette.

      Quest-ce qui ne va pas chez vous ?

      Je ne le sais pas moi-même.

      Bonne nuit, mademoiselle.

      Au revoir, mesdames et messieurs.

726. De l'âge.

      Quel âge avez-vous?

      J'ai quinze ans et trois mois.

      Et quel âge a votre frère?

      Mon frère est beaucoup plus âgé que moi, il a vingt huit ans.

      Dans quinze jours, ma sœur aura seize ans.

      A la fin de l'année, son grand-père aura quatre-vingt-dix ans.

727. L'heure.

      Quelle heure est-il ?

      Il est une heure, je crois.

      Non, mon ami, vous vous trompez, il est déjà deux heures car je suis arrivé ici à une 

      heure et demie.

      Quelle heure était-il lorsque vous avez quitté la maison?

      Il était onze heures et quart.

      Etait-ce si tôt? Et qu'avez-vous fait pendant tout ce temps?

      J'ai rendu visite à une de mes tantes, mais à midi vingt j'ai pris un taxi pour venir ici.

      Et depuis chez votre tante, cela n'a pris que dix minutes?

      Oui, ou un quart d'heure tout au plus.

      Quand pensez-vous rentrer à la maison?

      Pas trop tard, car à minuit vais aller me coucher.

      Il est midi moins cinq à ma montre.

      Votre montre avance, ou la mienne retarde.

728. De la date.

      Quel jour du mois sommes-nous ?

      C'est le dix du mois.

      En êtes-vous sûr?

      Oui, je suis sûr que dimanche était le six, puis lundi était le sept, mardi le huit, mercredi le

      neuf  et aujourd'hui, jeudi, le dix.

      Donc,  mon frère aura cette lettre le quatorze ou le quinze.

      Pourquoi? Sa carte est arrivée en un jour.

      Il recevra la vôtre vendredi ou samedi.

729. Les saisons.

      Quelle est votre saison préférée ?

      Le printemps, bien sûr, et vous ?

      Je préfère l'automne à cause de ses fruits.

      Généralement, je préfère l'hiver à l'été.

      Je ne suis pas de votre avis; les mois de juin et juillet sont plus agréables que les mois de

      décembre ou janvier.

      Et que dites-vous des mois d'août et septembre ?

      J'aime le premier à cause des thermes et le dernier à cause des vendanges.

      Février est le mois le plus court.

      Mars et avril sont des mois de pluie ; néamoins mai est celui des fleurs.

730. Du temps.

      Quel temps fait-il?

      Il fait beau – cela s'éclaircit  – chaud.

      Tant mieux car hier il faisait mauvais.

      Pleut-il ?

      Oui, il pleut très fort.

      Fait-il du vent?

      Le vent a tourné.

      Le ciel est clair.

      Le soleil brille.

      Il fait très froid – moins quinze degrés – et la rivière est gelée.

      Il va neiger.

      Il tonne.

      Il y a des éclairs.

      Il grêle (il tombe de la grêle)

      Je vois un gros orage qui se prépare à l'ouest.

      Y a-t-il du brouillard?

      Oui et c'est glissant.

      Le ciel est couvert de lourds nuages.



Copyright © 2017 Collège Dictionnaires Machtotz France (CDMF). Tous droits réservés.